Aides Aux Auteurs

Aides Aux Auteurs

les pseudos éditeurs

Un témoignage militant  de mémoire du temps sur facebook:

 

J’ai signé bien que je ne vois pas à quoi va servir une telle pétition. Edilivre est une entreprise, un prestataire de service plus précisément, qui accepte sans aucun problème les envois via le Net… Alors pourquoi les auteurs, avant d’envoyer, ne consultent pas ce que les écrivains disent de cette entreprise ? Ce n’est pas non plus le seul "pseudo-éditeur" de ce genre. 

 

Est-ce une arnaque ? Non pour les auteurs qui ne paient aucune option d’édition donc qui ne déboursent pas d’argent. Ceux qui paient des options les paient au prix fort, oui, car la prestation en retour est faible… mais des "éditions" à compte participatif ne sont pas plus performantes alors que l’auteur a souvent payé des centaines ou des milliers d’euros à la signature du contrat. 
Maintenant tous ces "pseudo-éditeurs" sont des miroirs aux alouettes : ils vous font croire qu’un comité de lecture a sélectionné votre livre parmi des centaines d’autres ; c’est faux, ils acceptent la plupart des manuscrits reçus. Ils vendent votre livre beaucoup trop cher… mais même à un prix conforme au marché les auteurs n’en vendront pas beaucoup. Ils comptent sur vous pour assurer la promotion… mais ils vous demandent de payer les exemplaires que vous voudrez vendre lors d’une dédicace… Faut-il en rajouter… oui, atteindre 79€ en droits d’auteur est difficile, mais de toute façon très peu d’auteurs vivent de leur plume. 
Non, toutes ces sociétés ne devraient pas se nommer éditeurs car ils ne le sont tout simplement pas !* 
Si vous ne réussissez pas à trouver un éditeur à compte d’éditeur (qui ne demande pas un sou pour prendre en charge la correction éditoriale, les frais d’édition, les frais liés à la sortie et la publicité de votre ouvrage et qui en plus paye les droits d’auteur au premier livre vendu… tout simplement parce qu’il croit en l’avenir de votre bouquin), auto-éditez-vous, vous ne paierez que ce dont vous avez besoin. 


Lire ma fable/poisson d’avril à ce sujet ici : 
https://ecrirelirepenser.com/2017/04/01/lassassinat-du-petit-poissonchaperon-rouge-au-fond-du-bois/ 

Définition d’uncontrat d’édition ici https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=3833ED8CCFAF864CCE891FD2071790D8.tpdjo11v_1?idSectionTA=LEGISCTA000006179040&cidTexte=LEGITEXT000006069414&dateTexte=20131014

 

 

mur visage de femme 40 ans.jpg



20/07/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres